Écrire Emirats Arabes Unis. Le militant Osama al Najjar emprisonné.

Action complémentaire sur l’AU 61/14, MDE 25/023/2014, 2 décembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 JANVIER 2015 Osama al Najjar a été condamné le 25 novembre dernier à trois ans de prison pour des charges liées à l’activité de son compte Twitter, sur lequel il défend son père. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Le 25 novembre 2014, Osama al Najjar, 25 ans, a été condamné à trois ans d’emprisonnement et à une amende de 500 000 dirhams émiriens (soit environ 110 000 euros) par la Chambre de sûreté de l’État de la Cour suprême fédérale à Abou Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis. La cour a également ordonné la confiscation de tous les appareils électroniques appartenant au jeune homme, ainsi que la fermeture définitive de son compte Twitter. Ce militant a été déclaré coupable de plusieurs charges, dont « incitation à la haine envers l’État », « conception et gestion d’un site Internet [avec la publication] d’idées et d’informations satiriques et diffamatoires », jugées nuisibles pour les institutions émiriennes, et « contacts avec des organisations étrangères et présentation d’informations inexactes ». Aux termes de l’article 67 de la Loi fédérale n° 10 relative à la Cour suprême fédérale, les décisions de cette juridiction sont définitives et contraignantes, ce qui signifie que les personnes jugées devant elle n’ont pas le droit d’interjeter appel. Osama al Najjar n’a pas appris sa sentence devant la cour mais dans le bureau du juge, en l’absence de son avocat mais en présence du représentant du ministère public. Le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir