Écrire Brésil. Disparition de Davi Fiuza, un adolescent, lors d’une opération militaire

AU 301/14, AMR 19/014/2014, 2 décembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 31 JANVIER 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un adolescent de 16 ans aurait disparu après avoir été, semble-t-il, entravé et emmené par des agents de la police militaire lors d’une opération menée dans la ville de Salvador (État de Bahia, nord-est du Brésil). Sa mère est menacée de mort depuis qu’elle a rendu l’affaire publique et qu’elle demande où se trouve son fils. Le 24 octobre à 7 h 30 du matin, Davi Fiuza, un adolescent de 16 ans, aurait disparu dans le quartier de São Cristovão, à Salvador, après avoir été abordé par des agents de la police militaire appartenant au Peloton tactique opérationnel (PETO) et à l’Unité spéciale de ronde (RONDESP) lors d’une opération. Il parlait à une voisine lorsque les agents se sont approchés de lui. Ceux-ci ont ordonné aux autres voisins présents de rentrer chez eux. La mère de Davi Fiuza, Rute Silva Santos, a indiqué à Amnesty International que des policiers avaient entravé les pieds et les mains de son fils et lui avaient couvert le visage d’une capuche. « Ensuite, ils ont jeté mon fils dans une voiture non identifiée », a-t-elle déclaré. Personne n’a revu Davi Fiuza depuis ce matin-là et on ignore toujours où il se trouve. Sa famille l’a cherché, sans succès, dans des postes de police, des hôpitaux et des lieux connus pour être des cimetières clandestins. Des parents et des amis de Davi Fiuza, ainsi que des organisations (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse