Écrire Egypte. Procès en appel le 1er janvier pour les journalistes d’Al Jazira Mohamed Fahmy, Peter Greste et Baher Mohamed.

Action complémentaire sur l’AU 83/14, MDE 12/067/2014, 10 décembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 JANVIER 2015 Le procès en appel de Mohamed Fahmy, Peter Greste et Baher Mohamed, journalistes d’Al Jazira actuellement emprisonnés, s’ouvrira le 1er janvier 2015 devant la plus haute juridiction égyptienne. Ces trois hommes sont des prisonniers d’opinion, déclarés coupables de charges controuvées. La Cour de cassation peut soit confirmer le jugement prononcé, soit l’annuler si elle estime que le tribunal qui a statué dans le courant de l’année n’a pas respecté la procédure. Dans ce dernier cas, les intéressés seraient rejugés par une juridiction inférieure. Les représentants de Mohamed Fahmy ont indiqué à Amnesty International que l’état de santé de cet homme continuait de se détériorer. Mi-novembre, ce journaliste a été opéré d’une fracture au bras droit ; on lui a posé des broches afin de redresser son os cassé. Selon ses avocats, il ne peut pas être traité correctement pour son hépatite C en prison. Les avocats de Mohamed Fahmy ainsi que le Syndicat des journalistes égyptiens demandent qu’il soit libéré pour raison médicale pendant que l’affaire suit son cours. Le 13 novembre, le président Abdel Fattah al Sissi a fait adopter une nouvelle loi permettant aux autorités d’extrader des étrangers vers leur pays d’origine afin qu’ils y soient jugés ou y purgent des peines dans des affaires où l’« intérêt supérieur de l’État » prévaut. En outre, le 20 novembre, il a indiqué au réseau d’information France 24 qu’il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.