Écrire Egypte. Des réfugies risquent l’expulsion

AU 312/14, MDE 12/069/2014, 11 décembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 JANVIER 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux réfugiés syriens venus des territoires palestiniens risquent d’être renvoyés sous peu vers Gaza ou la Syrie. Ils sont également sur le point d’être transférés vers une salle gardée à l’aéroport international du Caire, où ils ne pourront pas avoir de contact avec le monde extérieur. K.S. et A.A., tous deux âgés de 26 ans, ont quitté la Syrie par souci de sécurité en juin 2013, en raison du conflit armé qui ravage le pays. Ils se sont enfuis vers l’Égypte avant d’aller à Gaza, respectivement en juin et en août de la même année. En octobre dernier, ils ont quitté Gaza, juste après les opérations militaires menées par Israël, en raison de la situation économique et humanitaire déplorable et du blocus. Après avoir traversé la frontière à Rafah, ils ont été arrêtés et conduits à l’aéroport international du Caire par les forces de sécurité égyptiennes. À l’aéroport, les autorités les menacent régulièrement de les renvoyer de force en Syrie ou à Gaza s’ils ne trouvent pas par eux-mêmes un moyen rapide de quitter l’Égypte. Les représentants palestiniens en Égypte ont récemment remis les passeports de K.S. et A.A. aux autorités égyptiennes, faisant craindre l’expulsion imminente de ces deux hommes. Le 11 décembre, un agent de l’aéroport leur a dit qu’ils étaient sur le point d’être transférés vers la « Salle de garde n° 1 ». Leurs effets (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse