Écrire Cuba. Des détracteurs du gouvernement assignés à domicile

Action complémentaire sur l’AU 215/12, AMR 25/005/2014, 15 décembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 JANVIER 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Deux détracteurs du gouvernement et leur voisin qui étaient en détention en attendant leur procès à Cuba depuis mars 2012 ont été libérés de prison le 9 décembre dernier. Les charges pesant sur eux n’ont toutefois pas été abandonnées et ils sont maintenant en résidence surveillée jusqu’à l’ouverture de leur procès. En raison des pressions exercées aux niveaux national et international, Sonia Garro Alfonso, membre des Dames en blanc, son mari Ramón Alejandro Muñoz González et leur voisin Eugenio Hernández Hernández ont été libérés le 9 décembre 2014 de la prison pour femmes de Guatao pour la première et de la prison Combinado del Este pour les deux autres. Ces deux établissements sont situés à La Havane, la capitale du pays. Ces trois personnes ont rapporté avoir été battues pendant leur détention par des employés de la prison, et Sonia Garro Alfonso et Ramón Alejandro Muñoz González ont dit souffrir de problèmes de santé. Tous trois ont été placés en résidence surveillée en attendant leur procès. Ils se sont vu informer par les autorités que cela était dû à une modification de leurs conditions de détention, mais ils n’ont pas eu plus de précisions. Les charges pesant sur eux n’ont pas été abandonnées et ces trois militants continuent d’attendre l’ouverture de leur procès, dont la date n’a pas été fixée. En (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.