Écrire Arabie Saoudite. Loujain al Hathloul et Mayssa al Amoudi, deux conductrices arrêtées

AU 308/14, MDE 23/037/2014, 11 décembre 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 JANVIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux Saoudiennes ont été appréhendées pour avoir conduit. Loujain al Hathloul et Mayssa al Amoudi, deux sympathisantes en faveur de la campagne pour le droit des femmes à conduire en Arabie saoudite, ont été arrêtées au poste-frontière d’al Batha, non loin des Émirats arabes unis. Il s’agit de prisonnières d’opinion. Le 30 novembre, Loujain al Hathloul, une Saoudienne de 25 ans, a été appréhendée à la frontière alors qu’elle tentait de rentrer en Arabie saoudite au volant de sa voiture depuis les Émirats arabes unis. Les membres des forces de sécurité d’al Batha, ville frontalière de l’est de l’Arabie saoudite, ont confisqué son passeport et l’ont forcée à passer la nuit à bord de sa voiture. Le matin du 1er décembre, Maysaa al Amoudi, journaliste et présentatrice saoudienne, a elle aussi été arrêtée à al Batha alors qu’elle arrivait des Émirats arabes unis pour apporter à Loujain al Hathoul des produits de première nécessité. Elle avait pourtant précisé à la police saoudienne des frontières qu’elle n’avait pas l’intention de conduire sur le territoire saoudien. Quelques heures plus tard, les deux femmes auraient été emmenées dans un poste de police d’al Batha où elles ont été soumises à un interrogatoire, avant d’être transférées au Bureau des enquêtes et des poursuites judiciaires de la ville d’al Hufuf, dans la province de l’Est, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse