Écrire Sri Lanka. Les défenseurs Brito Fernando, Phillip Dissanayake et Prasanga Fernando, menacés dans le cadre de la campagne électorale

AU 06/15, ASA 37/001/2015, 8 janvier 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 FÉVRIER 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les défenseurs des droits humains Brito Fernando, Phillip Dissanayake et Prasanga Fernando ont reçu des menaces de mort, qui visaient non seulement les trois hommes mais également leurs proches. Dimanche 4 janvier, des têtes de chien coupées ont été laissées devant chez Brito Fernando et Prasanga Fernando, deux défenseurs travaillant avec Right to Life et Families of the Disappeared, des organisations de protection des droits fondamentaux. Mercredi 7 janvier, ils ont tous deux reçu des appels téléphoniques menaçants désignant également un de leurs collègues, Phillip Dissanayake. Ces trois hommes sont des défenseurs connus des droits humains, qui soutiennent par ailleurs activement le candidat commun de l’opposition à l’élection présidentielle au Sri Lanka, prévue pour le 8 janvier. Les auteurs de ces appels anonymes ont mentionné les efforts déployés par les trois hommes pour défier la police à Anuradhapura, capitale de la province du Centre-Nord, en référence semble-t-il à leur participation à des rassemblements mensuels organisés par les familles des disparus, qui affirment que des policiers d’Anuradhapura sont les responsables de la disparition forcée d’un homme, qui remonte à 2013. Les auteurs des appels ont proféré des menaces contre les trois hommes, en leur disant qu’ils savaient où ils vivaient et quels (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.