Écrire Cuba. Des prisonniers d’opinion libérés

Action complémentaire sur l’AU 201/13, AMR 25/001/2015, 9 janvier 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 FEVRIER 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq dissidents incarcérés, qu’Amnesty International considérait comme des prisonniers d’opinion en 2013, ont été libérés les 7 et 8 janvier. Trois d’entre eux ont bénéficié d’une libération conditionnelle. Le 7 janvier, les frères jumeaux Vianco Vargas Martín et Django Vargas Martín ont été libérés de la prison de Mar Verde, dans la province de Santiago de Cuba, dans l’est de Cuba. Le 8 janvier, leur frère aîné Alexeis Vargas Martín a été libéré de la prison d’Aguadores, dans la même province. Les trois frères avaient été arrêtés en décembre 2012 et condamnés en juin 2014 respectivement à deux ans et demi (pour les jumeaux) et quatre ans de prison, pour « troubles à l’ordre public ». Aux termes de leur libération, qui est conditionnelle, ils doivent se présenter régulièrement aux autorités locales et ne sont pas autorisés à quitter leur province. Amnesty International estime que les trois frères n’auraient jamais dû être arrêtés et demande aux autorités de lever sans délai ces restrictions. Le 8 janvier, les prisonniers d’opinion Iván Fernández Depestre et Emilio Planas Robert ont été semble-t-il libérés sans restriction. Iván Fernández Depestre était détenu à la prison de Guamajal, à Santa Clara, depuis juillet 2013, et Emilio Planas Robert, à la prison provinciale de Guantánamo depuis septembre 2012. Iván (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !