Écrire Myanmar. Le militant politique Wai Lu, arrêté

AU 5/15, ASA 16/002/2015, 9 janvier 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 FÉVRIER 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant politique Wai Lu a été arbitrairement arrêté et encourt une peine d’emprisonnement au Myanmar pour avoir apporté son soutien à des manifestants pacifiques qui appelaient les autorités à résoudre leur conflit foncier. Quatorze personnes ont également été inculpées pour avoir participé à ce mouvement de protestation pacifique. Le 18 décembre 2014, le militant politique Wai Lu a été arrêté à Yangon (ex-Rangoon), la plus grande ville du Myanmar, pour avoir encouragé des manifestants du village de Michaungkan et leur avoir fourni de l’eau. Ceux-ci participaient à un sit-in pacifique lancé en mars 2014 à côté des Jardins de Maha Bandoola, près de la mairie de Yangon. Le 12 décembre, des habitants de Michaungkan avaient rapproché le sit-in de la mairie. Les manifestants protestent contre le fait que les autorités du Myanmar n’ont toujours pas résolu leur conflit foncier. Ils affirment que l’armée du Myanmar leur a confisqué leur terre au début des années 1990 et demandent que celle-ci leur soit restituée et qu’une compensation leur soit versée. Le 19 décembre, Wai Lu a été inculpé par le tribunal municipal de Kyauktada au titre de l’article 505-b du Code pénal du Myanmar, une loi régulièrement utilisée contre les militants politiques. Cet article prévoit une peine d’emprisonnement pour toute personne qui publie ou diffuse (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir