Écrire Myanmar. L’écrivain Htin Lin Oo placé en détention pour avoir critiqué l’extrémisme religieux

AU 16/15 ASA 16/005/2015 — 22 janvier 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 MARS 2015. L’écrivain Htin Lin Oo a été arrêté et il risque d’être emprisonné pour avoir critiqué dans un discours l’utilisation qui est faite de la religion pour promouvoir des opinions discriminatoires et extrémistes. Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion et demande donc sa libération immédiate et inconditionnelle. Les charges retenues contre lui doivent être abandonnées. Htin Lin Oo est écrivain et il a été responsable de l’information pour la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), le principal parti d’opposition au Myanmar. Le 23 octobre 2014, il a prononcé un discours lors d’un événement littéraire dans la municipalité de Chaung-U (division de Sagaing, dans le nord du Myanmar), dans lequel il a critiqué l’utilisation que certains font du bouddhisme pour promouvoir la discrimination et les préjugés. Ce discours, qui a duré environ deux heures, a été écouté par près de 500 personnes. Peu après, un montage vidéo de ce discours d’une dizaine de minutes a été diffusé sur les médias sociaux, et il a provoqué l’indignation de certains groupes bouddhistes. Le 4 décembre, Htin Lin Oo a été inculpé par le tribunal de la municipalité de Chaung-U, à la suite d’une plainte déposée contre lui par des responsables de la municipalité. Il a été inculpé au titre de l’article 295-a du Code pénal myanmar pour avoir « insulté la religion » et au titre de l’article 298 pour avoir « heurté les sentiments religieux », ces deux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.