Écrire Colombie - le processus de restitution des terres donne lieu à de nouvelles menaces

Action complémentaire sur l’AU 9/15, AMR 23/003/2015 23 janvier 2015 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 6 MARS 2015. Des paramilitaires ont menacé des dizaines de dirigeants de communauté et de personnes réclamant la restitution de leurs terres ainsi que des défenseurs des droits humains, des syndicalistes, des journalistes et des représentants de l’État travaillant sur les restitutions des terres dans les départements de l’Atlantique et du Magdalena, dans le nord de la Colombie. Le 21 janvier, une menace de mort signée par le bloc de l’Atlantique et du Magdalena du groupe paramilitaire Autodefensas Gaitanistas de Colombia a été distribuée dans plusieurs quartiers de Santa Marta ainsi que dans d’autres villes telles que Carthagène et Bogotá. Le tract vise des dizaines de personnes concernées par le processus de restitution des terres, notamment des représentants de l’État, des journalistes, des défenseurs des droits humains, des dirigeants de communauté et des syndicalistes. Le tract donne le nom de plusieurs dirigeants de communauté et les processus de restitution des terres dans lesquels ils sont impliqués. Certaines organisations de défense des droits humains, telles que le Comité de solidarité avec les prisonniers politiques (FCSPP) et la Corporación Jurídica Yira Castro sont également visées. Les personnes visées par la menace de mort ont été qualifiées de guérilleros. Des organisations de défense des droits humains colombiennes ont indiqué que, depuis novembre 2014, elles faisaient (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse