Écrire République Dominicaine. La République Dominicaine procède à une expulsion collective

AU 20/15, AMR 27/002/2015 28 janvier 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 MARS 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mardi 27 janvier, 51 personnes, dont 30 mineurs nés en République dominicaine, les mères de certains d’entre eux et 14 autres adultes ont été expulsés vers Haïti par la République dominicaine en dehors de toute procédure légale. Il est à craindre que d’autres Dominicains d’origine haïtienne et migrants haïtiens ne fassent l’objet d’expulsions de masse. Le matin du 27 janvier, deux minibus transportant 30 enfants âgés de sept à 13 ans tous nés en République dominicaine, certains d’entre eux accompagnés de leur mère (sept Haïtiennes), 14 autres migrants haïtiens, ainsi que plusieurs responsables religieux, roulaient en direction de San Juan de la Maguana dans l’est de la République dominicaine. En vertu d’un arrêt prononcé par la Cour constitutionnelle dominicaine en 2013, qui a rendu des dizaines de milliers de personnes d’ascendance étrangère apatrides, ces mères souhaitaient inscrire les enfants dans le cadre d’un programme mis sur pied par le gouvernement dominicain en mai 2014 afin de régulariser la situation des enfants dominicains de migrants arrivés dans le pays illégalement. Les 14 autres migrants haïtiens souhaitaient s’inscrire dans le cadre du Plan national de régularisation des étrangers en situation migratoire irrégulière, lancé en 2013 pour les sans papiers vivant en République dominicaine. À une vingtaine de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse