Écrire Chine. Craintes pour la santé du militant Chen Xi en prison

AU 26/15, ASA 17/003/2015, 3 février 2015 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 17 MARS 2015 Chen Xi, militant et défenseur chinois des droits humains, souffre de plusieurs graves problèmes de santé et n’a pas reçu les soins médicaux dont il avait besoin en prison. Son état de santé s’est fortement détérioré et son bien-être suscite de vives inquiétudes. En janvier, lors d’une visite, Chen Xi (également appelé Chen Youcai) a indiqué à son épouse Zhang Qunxuan qu’il souffrait de diarrhée chronique. On lui avait fourni des médicaments en prison mais son état ne s’était pas amélioré et il n’avait pas reçu d’autres soins médicaux. Il faisait 3 ? ; il n’y avait pas de chauffage dans sa cellule et on ne lui avait pas donné de vêtements suffisamment chauds. Après sa visite, Zhang Qunxuan a déclaré que son époux souffrait d’engelures – lésions inflammatoires de la peau qui occasionnent des douleurs et des démangeaisons – aux mains, aux oreilles et au ventre à cause du froid, qu’il était extrêmement maigre et qu’il semblait faible. Elle a demandé en vain aux autorités de chauffer sa cellule. Depuis son incarcération en 2011, Chen Xi n’est pas autorisé à envoyer de lettres à sa famille et à ses amis, ni à en recevoir de leur part, et on lui interdit de téléphoner trois minutes par mois à sa famille comme peuvent généralement le faire les détenus. Il n’a droit actuellement qu’à une visite familiale de 20 minutes par mois. Pour se rendre à la prison, ses proches doivent parcourir 400 kilomètres. De plus, son épouse et sa fille unique (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse