Écrire Mexique. Attaqués pour avoir défendu l’accès à l’eau

AU 32/15, AMR 41/006/2015, 12 février 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 MARS 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des militants ont été battus et menacés à plusieurs reprises en raison du travail qu’ils effectuent pour garantir un accès équitable à l’eau à Coyotepec, près de Mexico. Les autorités fédérales leur ont promis une protection mais jusqu’ici, aucune mesure n’a été adoptée dans ce sens. La vie de ces personnes pourrait être menacée. Le 28 janvier 2015, un homme de la région, qui entretiendrait des liens avec les autorités municipales, a frappé Jesús Díaz de León alors que ce dernier vérifiait le fonctionnement du puits de Coyotepec. Peu après, il a approché Federico Cruz, un autre militant, et lui a dit : « T’es foutu. » Plus tard dans la journée, accompagné d’autres personnes, il a harcelé Alonso Pérez Atayde, collègue des deux autres hommes, et lui a volé de l’argent qui appartenait à leur association, le Front du 9 juin pour la défense des ressources naturelles et l’administration de l’eau potable à Coyotepec. Les membres de ce groupe ont toujours réussi à accéder à l’eau potable dans leur ville. Néanmoins, les autorités municipales essayent depuis quelque temps de prendre le contrôle de la distribution et de la facturation d’eau. Le Front du 9 juin a été créé par une large communauté qui s’est organisée pour s’opposer à ce changement. Depuis quelques années, des hommes de la région qui semblent liés aux autorités harcèlent ses membres. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse