Écrire Iran. Un mineur délinquant, Saman Naseem, battu a quelques jours de son exécution

Action complémentaire sur l’AU 234/14, MDE 13/007/2015, 16 février 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 MARS 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 15 février dernier, le mineur délinquant iranien Saman Naseem a reçu des coups visant à le forcer à faire d’autres « aveux » à la télévision. Ce jeune homme doit être exécuté le 19 février pour des faits qu’il aurait commis à l’âge de 17 ans. Le 15 février 2015, Saman Naseem a appelé sa famille et lui a dit que plus tôt dans la journée, des hommes en civil l’avaient conduit au département de la sécurité de la prison d’Orumiyeh. Il a expliqué que ces hommes – membres supposés du ministère du Renseignement – transportaient du matériel d’enregistrement, dont des caméras, et l’avaient battu pendant plusieurs heures pour l’obliger à faire des « aveux » filmés, mais qu’il avait refusé d’obtempérer. Saman Naseem a été condamné à mort en avril 2013 par un tribunal pénal de Mahabad, dans la province de l’Azerbaïdjan occidental, pour « inimitié à l’égard de Dieu » (mohareb) et « corruption sur Terre » (ifsad fil-arz) en raison de son appartenance au Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK), un groupe d’opposition armé kurde, et de son implication dans des activités armées à l’encontre des gardiens de la révolution. Sa sentence a été confirmée par la Cour suprême en décembre dernier. Le jeune homme n’a pas eu accès à un avocat lors de ses premiers interrogatoires et il affirme avoir subi des actes de torture, comme se (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !