Écrire Israël et Territoires Palestiniens Occupés. Libéré, Murad Shtewi risque toujours la prison.

Action complémentaire sur l’AU 137/14, MDE 15/007/2015, 19 février 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 AVRIL 2015 Le défenseur des droits humains Murad Shtewi a été libéré le 23 janvier, juste avant la fin de sa peine de neuf mois et demi de prison. Il est toujours sous le coup d’une peine avec sursis qu’il doit purger s’il prend part à de nouvelles manifestations. Murad Shtewi a été libéré le 23 janvier, juste avant d’avoir terminé sa peine de prison de neuf mois et demi pour avoir participé à des manifestations pacifiques. Cependant, il est toujours sous le coup d’une peine de prison avec sursis, qu’il devra purger s’il prend part à de nouvelles manifestations. Il a passé les 12 dernières années à lutter pour que la route principale menant à son village soit rouverte. Les autorités israéliennes ont fermé l’accès de cette route aux villageois en 2002, restreignant son utilisation aux habitants des colonies israéliennes voisines. Murad Shtewi avait été condamné en décembre 2014 par le tribunal militaire de Salem pour avoir organisé et participé à une manifestation « non autorisée » aux termes de l’ordonnance militaire 101, qui sert à sanctionner les manifestants palestiniens et restreindre leur droit de manifester pacifiquement. Ce texte interdit tout rassemblement, veillée, procession ou publication pouvant être interprété comme « politique » et dispose que tout rassemblement d’au moins 10 personnes doit être approuvé par un commandant militaire israélien. Toute infraction à ce texte est passible d’une peine de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir