Écrire Inde. Jaison C Cooper et Thushar Nirmal Sarathy arrêtés pour possession de documents « pro-maoïstes »

AU 52/15, ASA 20/1133/2015, 5 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 AVRIL 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le défenseur des droits humains Jaison C Cooper et Thushar Nirmal Sarathy ont été arrêtés le 30 janvier dernier car ils sont soupçonnés d’implication dans des activités illégales en raison de documents « pro-maoïstes » retrouvés chez eux. Ils sont maintenus en détention depuis, une libération sous caution leur ayant été refusée le 3 mars. Le 30 janvier 2015, des policiers de l’État du Kerala ont appréhendé Jaison C Cooper et Thushar Nirmal Sarathy, respectivement à Kochi et à Kozhikode. La personne chargée de l’enquête dans cette affaire a déclaré à Amnesty International que ces deux hommes soutenaient des groupes maoïstes armés interdits et qu’ils étaient impliqués dans une attaque contre le bureau de projet de l’Agence nationale des routes de l’Inde à Kochi le 29 janvier dernier. Ceux-ci ont été arrêtés en vertu de la Loi relative à la prévention des activités illégales, la principale loi antiterroriste de l’Inde. Le responsable de l’enquête a admis que les seuls éléments à charge étaient les pamphlets et autres documents « soutenant des groupes maoïstes » saisis chez les deux hommes, y compris le livre Pourquoi le Maoïsme ?, retrouvé chez Jaison C Cooper. La police affirme aussi avoir trouvé un document chez Thushar Nirmal Sarathy, signé par un dirigeant du Parti communiste indien (maoïste), un groupe armé interdit, l’habilitant à le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse