Écrire Zimbabwe. Enlèvement d’ Itai Dzamara, militant en faveur de la démocratie.

AU 56/15, AFR 46/1171/2015, 11 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 AVRIL 2015 Itai Dzamara, journaliste et militant en faveur de la démocratie, était chez le coiffeur à Glen View, une banlieue de Harare, lorsqu’il a été enlevé par cinq hommes le 9 mars au matin. Ceux-ci l’ont accusé d’avoir volé du bétail, avant de le menotter et de l’emmener à bord d’un fourgon blanc. On ignore où il se trouve actuellement. Itai Dzamara, journaliste, militant en faveur de la démocratie et dirigeant du groupe protestataire Occupy Africa Unity Square (OAUS), a été enlevé le 9 mars au matin chez un coiffeur de Glen View, une banlieue de Harare. Ces cinq ravisseurs circulaient à bord d’un fourgon blanc dont les plaques d’immatriculation avaient été dissimulées. Ils l’ont accusé d’avoir volé du bétail, avant de le menotter et de l’emmener. Des membres de sa famille et des avocats spécialisés dans les droits humains ont tenté en vain de le localiser. Le 7 mars, Itai Dzamara avait participé à un rassemblement organisé par le Mouvement pour le changement démocratique (MDC-T), un parti d’opposition, dans le quartier de Zimbabwe Grounds, à Harare. À cette occasion, il avait appelé à mener une action de grande ampleur pour lutter contre la détérioration des conditions économiques au Zimbabwe. En sa qualité de dirigeant d’OAUS, Itai Dzamara avait remis au président zimbabwéen, Robert Mugabe, une pétition demandant sa démission et l’organisation de nouvelles élections. Son militantisme lui avait déjà valu d’être arrêté arbitrairement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse