Écrire Pakistan. Un mineur délinquant, Shafqat Hussain , risque d’être exécuté.

AU 59/15, ASA 33/1192/2015, 13 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 AVRIL 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. ACTION URGENTE Pakistan. Un mineur délinquant risque d’être exécuté Le gouvernement pakistanais a repris les exécutions pour tout type d’infraction grave. Des milliers d’individus condamnés à mort risquent de voir leur sentence appliquée. L’un d’eux, Shafqat Hussain, avait moins de 18 ans lors de sa condamnation. Son exécution est prévue pour le 19 mars prochain. Shafqat Hussain, condamné à mort se trouvant actuellement à la prison centrale de Karachi, doit être exécuté le 19 mars 2015, selon un ordre émis le 12 mars. Cet homme avait 14 ans au moment de son procès, à l’issue duquel il a été déclaré coupable sur la base d’« aveux » qui lui ont été extorqués au bout de neuf jours de torture aux mains de policiers, affirment ses avocats actuels. Il a ensuite été condamné à mort par un tribunal antiterroriste de la province du Sind pour enlèvement et homicide involontaire en vertu de la Loi antiterroriste de 2004. Ses avocats actuels affirment qu’il a été victime d’un procès inique. L’avocat commis d’office alors chargé de la défense n’a présenté aucun élément et appelé aucun témoin. Par ailleurs, il n’a jamais évoqué le fait que son client était mineur au moment des faits qui lui étaient reprochés. L’exécution de Shafqat Hussain serait illégale au regard de la législation nationale et du droit international. Aux termes de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse