Écrire Guyana. Le militant politique Courtney Crum-Ewing tué avant les élections.

AU 63/15, AMR 35/1232/2015, 17 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 AVRIL 2015 L’homicide d’un militant politique au Guyana pendant la période pré-électorale suscite des craintes quant à de nouvelles violences et des restrictions de la liberté d’expression. Le militant politique Courtney Crum-Ewing a été tué le 10 mars 2015 à Georgetown, la capitale du pays, peu après avoir appelé les habitants à voter lors des prochaines élections législatives, prévues le 11 mai, contre le parti au pouvoir. L’autopsie révèle qu’il a reçu cinq balles, dont trois à la tête et une tirée à bout portant dans la nuque. La police a déclaré que quatre hommes à bord d’une voiture s’étaient approchés du militant et avaient tiré avant de s’enfuir. Quelques jours plus tard, deux des auteurs présumés ont été arrêtés, mais le 16 mars, la police a annoncé qu’ils bénéficieraient probablement d’un non-lieu. Courtney Crum-Ewing avait organisé une manifestation pendant plusieurs semaines, entre novembre et décembre 2014, devant le bureau du procureur général pour réclamer sa démission à la suite d’allégations de corruption et de menaces à l’égard de journalistes. Ces derniers mois, ce militant avait signalé avoir reçu des menaces de la part de membres du parti au pouvoir, et déposé deux plaintes auprès de la police. Après son décès, sa mère a déclaré que ces menaces n’avaient pas fait l’objet de mesures appropriées. Plusieurs membres du parti au pouvoir et de l’opposition ont condamné cet homicide et appelé la police à mener une enquête minutieuse sur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.