Écrire Bangladesh. Salahuddin Ahmed, un homme politique de l’opposition, porté disparu.

AU 60/15, ASA 13/1208/2015, 17 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 AVRIL 2015 Un dirigeant bangladais de l’opposition est porté disparu depuis le 10 mars. Selon sa femme, il a été arrêté par le service d’enquête de la police. La police, qui nie avoir arrêté cet homme, a refusé de recevoir la plainte de celle-ci et d’enquêter à ce sujet. Salahuddin Ahmed, Secrétaire général et porte-parole du Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), aurait été arrêté le 10 mars à 22 h 15 dans un appartement d’Uttara, dans le nord de Dacca, la capitale. D’après l’agent de sécurité de l’immeuble qui était en service, quatre ou cinq hommes armés en civil sont entrés dans le bâtiment et, lorsqu’il leur a demandé le motif de leur visite, ils l’ont frappé. Ils sont montés au premier des trois étages et sont repartis 20 minutes plus tard avec Salahuddin Ahmed, qui avait les yeux bandés. Deux autres témoins, qui sont ensuite entrés dans la clandestinité de peur d’être arrêtés, ont indiqué à la famille de Salahuddin Ahmed que les hommes qui étaient venus le chercher avaient déclaré qu’ils appartenaient au service d’enquête de la police. Le lendemain, l’épouse de Salahuddin Ahmed s’est rendue à la police de Dacca pour porter plainte, mais les agents ont refusé de recevoir sa plainte et de lancer des recherches. Il en est de même dans presque toutes les affaires de disparition forcée au Bangladesh. La famille de Salahuddin Ahmed a saisi la Haute Cour afin que les autorités lui permettent d’entrer en contact avec cet homme. Le 12 mars, la Haute (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse