Écrire Russie. Elena Klimova attend l’examen de son appel

Action complémentaire sur l’AU 25/15, EUR 46/1234/2015, 18 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 AVRIL 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. L’audience d’appel d’Elena Klimova se tiendra sous peu. Si la cour d’appel confirme la décision du tribunal de première instance, elle devra payer une amende d’un montant exorbitant pour « propagande en faveur de relations sexuelles non conventionnelles entre mineurs ». Deti-404 (Enfants-404) - le groupe qu’elle a créé en ligne pour soutenir les adolescents et adolescentes lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués - risque également d’être dissous. Les services moscovites de Roskomnadzor (l’autorité de régulation des médias) ont ouvert une procédure à l’encontre d’Elena Klimova et de Deti-404, affirmant avoir reçu 130 lettres de plainte concernant le groupe, et estimant que les informations publiées sur le site pouvaient susciter « une attitude positive à l’égard des relations sexuelles non conventionnelles ». La plainte a été examinée le 23 janvier par une juge du tribunal du district de Dzerjinski, à Nijni Taguil, dans la région de Sverdlovsk. La magistrate avait refusé d’ajourner l’audience, alors que l’avocat d’Elena Klimova, souffrant, ne pouvait pas y assister. Cette décision constitue une violation du droit de l’accusée à un procès équitable. La juge a également rejeté une demande formulée un peu plus tôt par Elena Klimova, qui souhaitait que le contenu des rubriques en ligne de Deti-404 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !