Écrire Mexique. L’affaire des 43 étudiants disparus va être réexaminée

Action complémentaire sur l’AU 246/14, AMR 41/1220/2015, 23 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 MAI 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. On ignore toujours où se trouvent 42 des étudiants disparus en septembre 2014. L’enquête a progressé, mais elle est entachée d’irrégularités. Les autorités mexicaines ont accepté, à la suite de demandes répétées de proches des victimes, qu’un groupe international d’experts réexamine l’affaire. Il est essentiel qu’elles coopèrent pleinement avec ces experts. Le 26 septembre 2014, 43 étudiants ont fait l’objet d’une disparition forcée et six autres personnes (trois étudiants et trois passants) ont été tuées lors d’une attaque vraisemblablement perpétrée par des policiers locaux agissant de connivence avec des bandes criminelles à Iguala, dans l’État de Guerrero. Plus de 90 personnes, dont l’ancien maire d’Iguala, des policiers et des membres de bandes criminelles, font actuellement l’objet d’une enquête en lien avec ces faits. Le 27 janvier, le bureau du procureur général de la République a annoncé que tous les étudiants avaient été tués et incinérés. Cependant, des médecins légistes ayant eu accès au dossier ont relevé de graves manquements dans la manipulation et l’interprétation des preuves médicolégales. Le bureau du procureur a réagi en écartant ces experts de l’enquête, sans étudier les manquements signalés. Le 3 mars, le président mexicain, Enrique Peña Nieto, a nommé une nouvelle procureure générale de la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.