Écrire Indonésie. Quatre jeunes, Eldi Kogoya, Timotius Tabuni, Lesman Jigibalom, Mies Tabo , en danger

AU 72/15, ASA 21/1312/2015, 26 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 MAI 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Quatre jeunes ont été victimes de torture ou d’autres mauvais traitements aux mains de policiers dans la province de Papouasie, en Indonésie. Leur sécurité suscite des inquiétudes. Quatre jeunes, dont trois mineurs, ont été arrêtés arbitrairement dans la soirée du 18 mars 2015 et ont subi des actes de torture ou d’autres mauvais traitements, selon leur avocat. Lesman Jigibalom, 23 ans, Eldi Kogoya et Timotius Tabuni, tous deux âgés de 17 ans, rentraient chez eux à moto lorsque des membres armés et en civil de la Brigade de police mobile (Brimob), une unité spéciale de la police, les ont suivis et appréhendés près du marché de Cigombong à Djayapura, dans la province de Papouasie. Lorsqu’ils ont demandé la raison de leur arrestation, les policiers les ont accusés d’une infraction et au moins 11 agents de la Brimob les ont poignardés et frappés. Mies Tabo, 14 ans, qui passait par là et a assisté à l’agression, a appelé à l’aide mais des policiers lui ont donné des coups de pied et l’ont giflé et menacé pour qu’il garde le silence. Les quatre jeunes ont été traînés par terre jusqu’aux locaux voisins de la Brimob. Ils sont restés brièvement en garde à vue avant d’être envoyés à l’hôpital. Ils ont tous été libérés sans inculpation depuis. Ces quatre jeunes présentent des blessures et des ecchymoses au visage et sur tout le corps. Lesman (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.