Écrire Koweït. Libération sous caution de Nawaf al Hendal

Action complémentaire sur l’AU 70/15, MDE 17/1354/2015, 31 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 MAI 2015 Le défenseur koweïtien des droits humains Nawaf al Hendal a été libéré sous caution le 25 mars et inculpé de « rassemblement illégal ». Dix personnes ont été libérées sous caution en même temps que lui. Cinq détenus ont été libérés sous caution et doivent répondre d’autres accusations. Nawaf al Hendal et 10 autres hommes ont été libérés sous caution le 25 mars au soir. Ils ont été inculpés de « participation à une manifestation illégale » et leurs affaires ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel. Aucune date n’a encore été fixée pour leur procès. En outre, Nawaf al Hendal est frappé d’une interdiction de voyager, qui semble être une manœuvre des autorités koweïtiennes visant à le faire taire car il doit prononcer une allocution à la 29e session du Conseil des droits de l’homme, qui se tiendra à Genève dans trois mois. Au moment de son arrestation, le 23 mars, cinq agents des forces de sécurité l’avaient battu au dos. Il avait été emmené, aux côtés de neuf autres hommes, dans un fourgon où il avait été de nouveau passé à tabac, puis au Service des enquêtes criminelles à Al Salmiya, dans le nord-est du gouvernorat de Hawalli. Là-bas, aucun des détenus n’a pu entrer en contact avec ses proches ni un avocat. Nawaf al Hendal souffre de migraines dues à une hypertension et doit donc prendre un traitement quotidien. Lorsque sa famille a découvert où il se trouvait, elle a remis ses médicaments au Service des enquêtes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.