Écrire Angola. L’ avocat Arão Bula Tempo et le militant José Marcos Mavungo emprisonnés sans procès

AU 78/15, AFR 12/1389/2015, 8 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 MAI 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Arão Bula Tempo, avocat spécialisé dans les droits humains, et José Marcos Mavungo, défenseur des droits humains, ont été arrêtés le 14 mars au matin par les forces de sécurité angolaises dans la province de Cabinda, en Angola. Accusés de menacer la sûreté de l’État, ils ont été emprisonnés sans procès et privés de soins médicaux. Arão Bula Tempo, avocat spécialisé dans les droits humains et président du Conseil provincial du barreau angolais à Cabinda, a été arrêté par les forces de sécurité à Cabinda, près de la frontière avec le Congo Brazzaville. Souffrant d’hypertension artérielle chronique, il a été interpellé alors qu’il se rendait chez un médecin pour son bilan de santé périodique. Une semaine avant, plus exactement le 6 mars, il avait prononcé son discours d’investiture et souligné à cette occasion que l’indépendance était une nécessité pour les avocats de Cabinda et d’autres régions du pays. José Marcos Mavungo, défenseur des droits humains, a été arrêté dans l’enceinte d’une église alors qu’il s’apprêtait à assister à la messe du matin. À ce moment-là, il participait à l’organisation d’une manifestation pacifique contre ce que les autres manifestants et lui considéraient comme de la corruption et une mauvaise gouvernance à Cabinda. Il était prévu que le rassemblement se déroule le 14 mars, jour de son arrestation. Arão Bula Tempo et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse