Écrire IITPO. La parlementaire palestinienne Khalida Jarrar détenue sans inculpation

AU 81/15, MDE 15/1405/2015, 8 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 MAI 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La parlementaire palestinienne Khalida Jarrar fait l’objet d’un ordre de détention administrative pour six mois. Cette femme souffre de problèmes de santé chroniques et risque d’être détenue pour une durée indéterminée après avoir défié un ordre des autorités israéliennes qui souhaitent lui faire quitter sa ville. Le 2 avril 2015 à 1 h 30, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté Khalida Jarrar, 52 ans, à son domicile de Ramallah, en Cisjordanie. Celle-ci a été interrogée pendant plus de quatre heures au centre de détention israélien d’Ofer, dans les territoires palestiniens occupés, avant d’être transférée vers la prison de HaSharon, en Israël. Son avocat a expliqué au journal israélien Haaretz que l’ordre de détention la concernant était daté du jour de son arrestation, ce qui suggère qu’il avait été rédigé à l’avance. Cette femme a déjà eu plusieurs attaques et présente un taux élevé de cholestérol, ce qui l’oblige à suivre un traitement et à passer des examens sanguins très réguliers. Khalida Jarrar s’oppose ouvertement à l’occupation israélienne en Palestine et a défié un ordre militaire visant à la faire transférer de force de Ramallah à Jéricho sur la base d’« éléments secrets » en août 2014. En février 2015, elle a été nommée au Comité national palestinien chargé du suivi des affaires de la Cour pénale internationale (CPI), créé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir