Écrire Etats-Unis. Une exécution prévue alors que subsistent des questions de santé mentale et de préjugés raciaux (Andre Cole)

AU 79/15, AMR 51/1400/2015, 8 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 AVRIL 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Andre Cole, un Afro-Américain de 53 ans, doit être exécuté dans le Missouri le 14 avril. Il a été condamné à mort en 2001 par un jury dont tous les membres étaient blancs. Selon ses avocats, sa santé mentale s’est gravement dégradée ces dernières années. Anthony Curtis a été tué à l’arme blanche le 21 août 1998 au domicile de l’ex-épouse d’Andre Cole (le couple avait divorcé en 1995). Cette dernière a également été blessée lors des faits, mais a survécu. À l’issue du procès d’Andre Cole, qui s’est déroulé en 2001, les jurés l’ont condamné à mort pour le meurtre d’Anthony Curtis et à trois peines de réclusion à perpétuité pour l’agression de son ex-femme. Ce jury du comté de Saint-Louis était composé de 12 Blancs après l’exclusion de trois membres afro-américains par le ministère public lors de la sélection des jurés. Invité à fournir une explication « non raciale » pour avoir écarté sommairement l’un de ces trois jurés, le procureur a déclaré qu’il avait pris cette décision car la personne en question était divorcée et compatirait donc avec l’accusé. Le ministère public a supposé qu’il y avait « beaucoup d’animosité » entre Andre Cole et son ex-femme, mais il n’a même pas interrogé le juré potentiel au sujet des circonstances de son propre divorce. L’homme concerné a depuis indiqué qu’il était divorcé depuis 10 ans au moment du procès et que son (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition