Écrire Myanmar. Wai Lu condamné a une peine de prison pour avoir soutenu une manifestation pacifique

Action complémentaire sur l’AU 5/15, ASA 16/1418/2015 - 9 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 MAI 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Le militant politique Wai Lu a été condamné à une peine d’un an d’emprisonnement pour avoir soutenu des manifestants pacifiques qui demandaient aux autorités de résoudre leur conflit foncier au Myanmar. Il est détenu arbitrairement et doit être libéré immédiatement. Le 8 avril, Wai Lu, militant politique de premier plan a été condamné à un an d’emprisonnement par le tribunal municipal de Kyauktada, à Yangon (ex-Rangoon). Il a été condamné au titre de l’article 505-b du Code pénal du Myanmar, fréquemment utilisé pour arrêter les militants politiques et prévoyant une peine pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement pour toute personne qui publie ou diffuse des informations susceptibles de causer la peur parmi la population et de conduire les gens à « commettre une infraction contre l’État ou contre l’ordre public ». Wai Lu est actuellement détenu à la prison d’Insein, à Yangon. Wai Lu a été arrêté le 18 décembre 2014 pour avoir soutenu et encouragé des manifestants de Michaungkan et leur avoir fourni de l’eau. Ceux-ci participaient à un sit-in pacifique organisé près de la mairie de Yangon pour protester contre le fait que les autorités du Myanmar n’ont toujours pas résolu leur conflit foncier. D’autres personnes ayant des liens avec le mouvement de protestation des habitants de Michaungkan ont également été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.