Écrire Bahreïn. Nouvelle arrestation du militant Nabeel Rajab

Action complémentaire sur l’AU 249/14, MDE 11/1406/2015 — 10 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 MAI 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Le défenseur des droits humains, Nabeel Rajab, a été arrêté le 2 avril et fait l’objet de nouvelles accusations. L’audience pour l’appel de sa condamnation à six mois d’emprisonnement a été repoussée au 4 mai. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Nabeel Rajab a été arrêté à son domicile dans le village de Bani Jamra le 2 avril à environ 16 heures et a été conduit à la Direction des enquêtes criminelles (CID). Il a été interrogé, en la présence de son avocat, au sujet de déclarations qu’il aurait publiées sur Twitter ou retweetées à propos de la guerre au Yémen et de faits qui ont eu lieu à la suite d’une grève dans la prison de Jaww le 10 mars. Il a été inculpé au titre des articles 216 et 133 du Code pénal bahreïnite. S’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à dix ans d’emprisonnement. Peu de temps après son arrestation, le ministère de l’Intérieur a indiqué dans une déclaration que Nabeel Rajab avait été arrêté pour avoir publié un « message pouvant échauffer la population et troubler l’ordre public » et « diffamant un organisme officiel ». Le lendemain, le parquet a demandé son maintien en détention pour sept jours dans l’attente d’un complément d’enquête. Il est détenu au centre de détention d’Issa, dans une cellule individuelle. Les forces de sécurité se sont rendues au domicile de Nabeel Rajab le 5 avril et ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.