Écrire République Démocratique du Congo. Quatre militants arrêtés pour une action symbolique

AU 88/15, AFR 62/1465/2015, 16 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 MAI 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Quatre militants des droits humains ont été arrêtés à Goma le 7 avril, alors qu’ils encourageaient les passants à prendre part à une action symbolique pour demander la libération de leurs collègues maintenus en détention secrète à Kinshasa. Tresor Akili, Vincent Kasereka, Gentil Mulume et Sylvain Mumbere, membres de la Lutte pour le Changement (LUCHA), un mouvement de jeunes engagés, ont été arrêtés le 7 avril alors qu’ils préparaient une action « filimbi » (« coup de sifflet »). Depuis le 4 avril, LUCHA organise chaque jour une action symbolique demandant aux gens de faire du bruit avec des sifflets, de 17 heures à 17 h 05, pour réclamer la libération de leurs collègues maintenus en détention secrète à Kinshasa depuis le 15 mars. Ces quatre hommes ont été arrêtés au rond-point Deux Lampes, à Goma, alors qu’ils expliquaient leur action à des passants et distribuaient des sifflets aux personnes intéressées. Le 13 avril, le procureur a signé un mandat d’arrêt à titre préventif et inculpé ces militants d’atteinte à la sécurité nationale, d’incitation à la rébellion, de distribution de tracts et de participation à des manifestations illégales. Tresor Akili, Vincent Kasereka, Gentil Mulume et Sylvain Mumbere ont été transférés à la prison de Munzenze, à Goma, le jour même. Amnesty International estime que ces militants sont détenus pour des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !