Écrire ITPO. La parlementaire palestinienne Khalida Jarrar, inculpée

Action complémentaire sur l’AU 81/15, MDE 15/1472/2015, 17 avril 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 MAI 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus Le 15 avril dernier, l’armée israélienne a retenu 12 chefs d’inculpation contre la parlementaire palestinienne Khalida Jarrar. Une audience visant à déterminer si cette femme peut être libérée sous caution aura lieu le 29 avril mais celle-ci est détenue en vertu d’un système autorisant la détention illimitée sans inculpation qui empêche toute libération sous caution. L’audience de révision de l’ordre de détention administrative concernant Khalida Jarrar a été repoussée du 15 avril au 8 mai 2015. Le parquet militaire a retenu plusieurs charges contre cette femme, notamment « appartenance à une organisation illégale », « participation à des manifestations » et « incitation à enlever des soldats israéliens ». La défense a affirmé que ce dernier chef d’inculpation n’avait aucun fondement et qu’il était motivé par un esprit de revanche. Aux termes du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, auquel Israël est partie, le juge chargé d’examiner la légalité de la détention de cette femme au vu des charges retenues doit se rappeler que « la détention de personnes qui attendent de passer en jugement ne doit pas être de règle ». Néanmoins, en maintenant Khalida Jarrar en détention administrative, le parquet militaire israélien s’assure qu’elle sera incarcérée au moins jusqu’à la fin d’un éventuel procès. Le 8 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.