Écrire Indonésie. Craintes d’exécutions de 10 personnes fin avril

Action complémentaire sur l’AU 305/14, ASA 21/1492/2015, 22 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 JUIN 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Le procureur général indonésien a annoncé que l’exécution de 10 prisonniers pourrait avoir lieu après le sommet Asie-Afrique, fin avril. Le 9 avril 2015, le procureur général indonésien HM Prasetyo a fait une déclaration indiquant que ses services pourraient procéder à l’exécution de 10 prisonniers après le sommet Asie-Afrique qui se tiendra du 19 au 24 avril à Bandung, en Indonésie. Bien que les noms des prisonniers concernés n’aient pas été annoncés, on pense qu’il s’agit des Australiens Andrew Chan et Myuran Sukumaran, des Nigérians Raheem Agbaje Salami, Sylvester Obiekwe Nwolise et Okwudili Oyatanze, de la Philippine Mary Jane Fiesta Veloso, de l’Indonésien Zainal Abidin, du Ghanéen Martin Anderson (alias Belo), du Brésilien Rodrigo Gularte et d’une autre personne. Tous ont été condamnés à mort pour trafic de stupéfiants, une infraction qui ne satisfait pas aux critères définissant les « crimes les plus graves » pour lesquels le recours à la peine capitale est autorisé par le droit international. Le président Joko Widodo a rejeté leurs recours en grâce. Les avocats d’Andrew Chan et Myuran Sukumaran ont déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle, remettant en cause cette décision. Rodrigo Gularte souffre de schizophrénie paranoïde et de troubles bipolaires accompagnés de symptômes psychotiques, et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.