Écrire Chine. Craintes pour le moine tibétain Choephel Dawa , en détention

AU 101/15, ASA 17/1551/2015, 29 avril 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 JUIN 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. On est sans nouvelles du moine tibétain Choephel Dawa depuis qu’il a été arrêté par la police le 28 mars. On ignore où il est retenu et quelles sont les charges pesant sur lui, et il risque fortement de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Le moine tibétain Choephel Dawa, 27 ans, a été arrêté par la police locale dans le comté de Sog (préfecture de Nagchu, région autonome du Tibet), dans la soirée du 28 mars. On ignore où il est détenu. Par ailleurs, il n’a pas pu consulter d’avocat ni avoir de contacts avec sa famille. Bien que l’on ne connaisse pas le motif de sa détention, des habitants des environs sont convaincus que celui-ci est lié au fait que ce moine a publié des photos du dalaï-lama sur WeChat, une plateforme de messagerie très utilisée en Chine. Choephel Dawa vit au monastère de Sok Tsanden, situé dans la commune de Yagla (comté de Sog). Le monastère et les habitants du village sont étroitement surveillés par les autorités chinoises car des actions militantes ont été menées à cet endroit par le passé. Choephel Dawa avait déjà été arrêté en janvier 2012 et avait purgé une peine de deux ans d’emprisonnement parce que son téléphone portable contenait des photos de Tibétains en train de s’immoler pour protester contre le régime chinois. La torture et autres mauvais traitements demeurent (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse