Écrire Myanmar. Des milliers de personnes risquent une expulsion forcée.

AU 98/15, ASA 16/1563/2015, 5 mai 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUIN 2015 Des milliers de personnes risquent d’être expulsées de leur domicile et de leur ferme pour faire place à la mine de cuivre de Letpadaung, dans le centre du pays. Le 24 mars 2015, le bureau du président du Myanmar a annoncé que l’évaluation de l’impact environnemental et social du projet minier à Letpadaung, dans la division de Sagaing (centre du pays), avait été approuvée. La compagnie minière Myanmar Wanbao risque fortement de s’emparer du terrain concerné et d’expulser de force 196 familles qui refusent de partir, ainsi que des milliers de villageois dont les terres n’ont pas encore été accaparées par cette entreprise. Myanmar Wanbao est une filiale de la société chinoise Wanbao Mining. Le projet Letpadaung implique l’acquisition de 6 785 hectares de terrain, pour la plupart agricoles, dans 30 villages, ce qui signifie que la totalité des habitants de Zeedaw, Saedee, Kandaw et Wet Hme doivent être relogés. Entre 2011 et 2014, les autorités du Myanmar et la compagnie Myanmar Wanbao ont chassé des gens de chez eux en dehors de toute procédure régulière : les personnes concernées n’ont pas été consultées et n’ont pu exercer aucun recours juridique. Elles n’ont donc pas pu obtenir un nouveau logement et une indemnisation. Myanmar Wanbao s’est emparé de plus de la moitié de la surface de terrain nécessaire pour le projet, et 245 familles des villages cités plus haut ont été réinstallées ailleurs. Quelque 196 familles et bon (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse