Écrire Turquie. Le militant Onur K ?l ?ç, libéré, risque un procès inique

Action complémentaire sur l’AU 36/15, EUR 44/1118/2015, 4 mars 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 MAI 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Le militant Onur K ?l ?ç a été libéré le 26 février dernier après que le tribunal a accepté le recours déposé par son avocat contre l’ordre de détention le concernant. Cet homme était en détention provisoire depuis le 13 février, après avoir été inculpé d’« outrage au président ». Le 11 janvier 2015, le militant politique Onur K ?l ?ç a participé à une manifestation contre les cours d’éducation religieuse obligatoires à l’école. Il a été arrêté le 12 février, accusé d’« outrage au président » pour avoir scandé « Erdo ?an meurtrier en chef » pendant le rassemblement et envoyé en détention provisoire. Le ministère de la Justice a autorisé l’accusation à suivre les dispositions de l’article 299 du code pénal turc, qui érige en infraction les « insultes envers le président ». Onur K ?l ?ç a été relâché le 26 février en attendant l’issue de son procès. Il risque jusqu’à quatre ans de prison. L’acte de mise en accusation mentionne les « insultes répétées » proférées par cet homme à l’encontre du président turc, et présente les messages que celui-ci a publiés sur Twitter le jour de son arrestation comme des éléments à charge : « J’ai été placé en détention pour avoir, lors de la manifestation que nous avons organisée à Izmir le 11 janvier, scandé "Erdo ?an meurtrier en chef" » et « On m’emmène dans la section antiterroriste, le procureur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir