Écrire Pérou. Trois personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées lors de manifestations.

AU 109/15, AMR 46/1681/2015, 19 mai 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 JUIN 2015 Trois personnes - deux passants et un policier - ont perdu la vie et des centaines d’autres ont été blessées ces dernières semaines lors de violents affrontements notamment caractérisés par un recours excessif à la force par la police, au cours d’actions de protestation hostiles à l’exploitation minière dans le sud du Pérou. Alors que de nouvelles manifestations sont annoncées pour les 27 et 28 mai, le risque que de nouvelles violations soient commises demeure. Depuis le 23 mars, la province d’Islay, dans la région d’Arequipa (sud du Pérou), est le théâtre de manifestations contre le projet d’ouverture de la mine de cuivre Tía María, dans la vallée du Tambo. Ceux qui s’opposent au projet ont exprimé leur préoccupation au sujet de l’impact des activités minières sur l’accès de la population à de l’eau propre pour une utilisation agricole et domestique. Certaines informations font état d’un recours excessif à la force (y compris l’usage d’armes à feu) contre les manifestants par la police, ainsi que de heurts entre manifestants et forces de l’ordre. Trois personnes, dont un policier, ont perdu la vie et des dizaines de manifestants et policiers ont été blessés. Le 14 mai, 20 autres personnes auraient été blessées dans des circonstances similaires. Victoriano Huayna, un passant âgé de 61 ans, est mort après que des policiers lui ont tiré dessus à la suite d’affrontements à Cocachacra le 22 avril. Un autre passant, Henry Checlla (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.