Écrire Emirats arabes unis. Un Qatarien,Yousif Abdulsamad Abdulghani al Mullah,libéré, un autre, Hamad Ali Mohammad al Hamadi,emprisonné.

Action complémentaire sur l’AU 256/14, MDE 25/1700/2015, 21 mai 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 JUILLET 2015 Les autorités des Émirats arabes unis ont libéré l’un des deux hommes qatariens victimes de disparition forcée, mais ont condamné l’autre à 10 ans d’emprisonnement le 18 mai 2015. Il ne dispose d’aucun droit de recours. Le Qatarien Yousif Abdulsamad Abdulghani al Mullah a été libéré le 18 mars et expulsé au Qatar. Il faisait l’objet d’une disparition forcée depuis son arrestation en juin 2014. Hamad Ali Mohammad al Hamadi, Qatarien de 33 ans qui avait été arrêté le même jour, a été jugé, avec quatre autres hommes de la même nationalité, pour des charges telles que l’« outrage aux symboles des Émirats arabes unis (les autorités du pays) » par la publication d’informations, de nouvelles, de rumeurs et de photos sur Twitter dans le but de ridiculiser l’État et de porter atteinte à son prestige et son statut, en vertu du Code pénal et de la Loi relative à la cybercriminalité. Ses quatre coaccusés ont été jugés par contumace. La chambre de la sûreté de l’État de la Cour suprême fédérale d’Abou Dhabi a condamné Hamad Ali Mohammad al Hamadi à une peine de 10 ans d’emprisonnement, suivie d’une expulsion. Les quatre autres hommes ont été condamnés à la perpétuité. Tous se sont aussi vu infliger une amende d’un million de dirhams (environ 272 000 dollars des États-Unis). Ils n’ont pas le droit de former un recours auprès d’une juridiction supérieure. Les cinq hommes avaient semble-t-il tous travaillé pour les services (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.