Écrire Indonésie/Malaisie/Thaïlande. Les réfugiés et les migrants bloqués en mer sont toujours en danger.

Action complémentaire sur l’AU 108/15, ASA 01/1701/2015, 21 mai 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 JUILLET 2015 La Malaisie lance des opérations de secours maritime, mais des milliers de réfugiés et de migrants sont toujours en danger de mort en pleine mer au large de la Thaïlande, de la Malaisie et de l’Indonésie. La Malaisie et l’Indonésie ont accepté d’accueillir provisoirement les personnes qui accostent sur leurs territoires. Jusqu’à 4 000 personnes dérivent toujours en mer. La Malaisie a décidé de lancer des opérations de recherche et de sauvetage le 21 mai ; c’est le seul pays de la région à prendre cette décision pour l’instant. La Malaisie et l’Indonésie ont annoncé le 20 mai qu’elles accueilleraient provisoirement jusqu’à 7 000 réfugiés et migrants vulnérables. La Thaïlande n’a pas souscrit à cet engagement, invoquant des contraintes juridiques nationales, mais a déclaré qu’elle apporterait une aide humanitaire aux migrants se trouvant sur les bateaux, et ne repousserait pas ceux qui dérivent dans les eaux thaïlandaises. Si nous saluons cette évolution, on ignore comment ces pays vont mettre en œuvre ces nouvelles politiques et veiller à ce qu’elles respectent le droit international relatif aux droits humains. Refuser de secourir des bateaux en mettant sur pied des missions maritimes de recherche et de sauvetage laisserait des milliers de personnes en danger de mort. Beaucoup sont bloquées en mer depuis plus de deux mois et ont besoin de nourriture, d’eau et de soins médicaux. Au moins 2 800 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.