Écrire Iran. Exécution imminente de Ehsan Shah Ghasemi, un iranien de 24 ans

AU 120/15, MDE 13/1758/2015, 29 mai 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 JUILLET 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ehsan Shah Ghasemi, Iranien âgé de 24 ans, risque d’être exécuté sous peu. Cet homme a été condamné à mort pour le meurtre d’Ali Khalili, qu’il avait poignardé au cou en juillet 2011, lui provoquant des blessures qui auraient entraîné sa mort presque trois ans plus tard, en avril 2014. Amnesty International estime qu’Ehsan Shah Ghasemi a fait l’objet d’un procès inique car aucun élément ne prouve le lien entre l’agression d’Ali Khalili en 2011 et son décès en 2014. Ehsan Shah Ghasemi a d’abord été arrêté en juillet 2011 pour avoir poignardé Ali Khalili lors d’une bagarre de rue qui a éclaté lorsque ce dernier a interpellé Ehsan Shah Ghasemi et ses amis car ceux-ci écoutaient, à un niveau sonore élevé, de la musique « illégale » dans leur voiture. Ehsan Shah Ghasemi est resté pendant deux semaines dans un poste de police, où il aurait subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Il a ensuite été transféré vers le centre de détention de Kahrizak, au sud de Téhéran, où il a passé trois mois à l’isolement, apparemment avec des chaînes aux poignets et aux chevilles. Entre mars et avril 2012, un tribunal pénal de Téhéran l’a condamné à purger une peine de trois ans d’emprisonnement et à verser une indemnisation (diyah) de 35 millions de rials (soit environ 1 100 euros). Il a été également été sanctionné de 70 coups de fouet pour (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.