Écrire Qatar. Une peine de réclusion à perpétuité réduite à 15 ans pour Ronaldo Lopez Ulep

Action complémentaire sur l’AU 95/15, MDE 22/1809/2015, 4 juin 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUILLET 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Ronaldo Lopez Ulep a vu sa condamnation pour espionnage confirmée en appel au Qatar. La peine de réclusion à perpétuité prononcée en première instance a été réduite à 15 ans. Cet homme devrait déposer un nouveau recours. Le 31 mai 2015, la cour d’appel de Doha, la capitale du Qatar, a confirmé la condamnation pour espionnage du Philippin Ronaldo Lopez Ulep, ancien employé civil de l’armée de l’air qatarienne. Le juge a réduit la peine de réclusion en perpétuité à 15 ans, sans justifier sa décision. Étant donné que l’audience s’est déroulée en arabe et que le prévenu n’était pas assisté par un interprète, celui-ci a cru que sa peine avait été ramenée à cinq ans de prison. Il n’a appris la vérité qu’à son retour à la prison centrale de Doha. Amnesty International croit comprendre que cet homme a l’intention de déposer un recours auprès de la Cour de cassation, la plus haute juridiction qatarienne. Après son arrestation en 2010, Ronaldo Lopez Ulep a été détenu au secret par les forces de sécurité pendant environ un mois avant de pouvoir entrer en contact avec sa famille. Selon certaines sources, il a été victime de torture pendant les huit premiers mois de sa détention. Lors de deux séances d’interrogatoire, on lui a infligé des brûlures de cigarette sur le dos et les jambes, ainsi que de nombreux coups de poing et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse