Écrire Ouzbekistan. Elena Ourlaïeva, militante des droits humains, victime de violences sexuelles

AU 126/15, EUR 62/1799/2015, 4 juin 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUILLET 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Elena Ourlaïeva, militante ouzbèke des droits humains, a été arrêtée le 31 mai par des policiers et soumise à des actes de torture, des violences sexuelles et des humiliations visant à la forcer à remettre la carte mémoire de son appareil photo. Celle-ci contenait des preuves de violations des droits humains qu’elle avait photographiées. Elena Ourlaïeva, militante des droits humains et présidente de l’Alliance des droits humains d’Ouzbékistan, une ONG, a été arrêtée par des policiers le 31 mai. Ce jour-là, elle avait observé le recours au travail forcé dans les champs de coton. Elle a été retenue pendant plusieurs heures dans un poste de police de la ville de Chinaz (province de Tachkent, nord-est du pays) et les policiers ont saisi son ordinateur portable et son appareil photo numérique. Selon Elena Ourlaïeva, l’un des policiers l’a frappée à la tête et a exigé de savoir où elle avait caché la carte mémoire de son appareil photo. D’autres policiers (tous des hommes) criaient et juraient contre elle, en la traitant d’« agent des États-Unis » et de traîtresse et en l’accusant d’avoir vendu des secrets du gouvernement ouzbek à des pays étrangers. Elle a rapporté que des policiers avaient fait venir des auxiliaires médicaux au poste de police et qu’on lui avait administré trois injections qui l’avaient affaiblie. Elle a été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.