Écrire Viet-Nam. Greve de la faim de Ta Phong Tan, une blogueuse emprisonnée

AU 128/15, ASA 41/1827/2015, 8 juin 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 JUILLET 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La blogueuse vietnamienne Ta Phong Tan, qui purge une peine de 10 ans d’emprisonnement, mène une grève de la faim depuis le 13 mai dernier pour protester contre le traitement qui lui est infligé par les gardiens. Elle semble être en mauvaise santé. La prisonnière d’opinion Ta Phong Tan est détenue à la prison n° 5 dans le district de Yen Dinh, dans la province de Thanh Hao (centre-nord du Vietnam). Il semble qu’elle mène sa troisième grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements que les gardiens lui infligent, ainsi qu’à des prisonniers politiques. Cette femme a été détenue à l’isolement pendant plusieurs mois dans une cellule sans fenêtre. Elle souffre d’arthrose, de douleurs à l’estomac et d’hypertension. Selon ses proches, qui ont pu lui rendre visite le 3 juin dernier, elle est « très faible » et son état de santé s’est sérieusement dégradé. Ta Phong Tan est une ancienne policière et la cofondatrice du Club des journalistes libres du Vietnam, organisation indépendante créée en septembre 2007 pour encourager la liberté d’expression et les alternatives aux médias contrôlés par l’État. Elle est bien connue pour son blog Conglysuthat (« Justice et vérité »), sur lequel elle publie des articles portant sur différents thèmes, comme l’injustice sociale, les atteintes aux droits humains et la souveraineté (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse