Écrire Colombie. La défenseure des droits humains Berenice Celeita sous surveillance

AU 140/15, AMR 23/1945/2015, 26 juin 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 AOÛT 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La défenseure colombienne des droits humains Berenice Celeita a été surveillée par des inconnus après s’être rendue aux États-Unis et au Canada pour évoquer les atteintes aux libertés fondamentales commises dans son pays. Un véhicule est resté garé toute la nuit du 20 au 21 juin 2015 devant le domicile de la défenseure des droits humains Berenice Celeita (parfois épelé Celeyta) à Bogotá, la capitale de la Colombie. De sa fenêtre, cette femme a vu que les deux personnes à bord de la voiture prenaient des photos de sa maison. Elle a appelé la police pour signaler les faits et les inconnus sont immédiatement partis. Berenice Celeita dirige l’Association de recherche et d’action sociale (NOMADESC), ONG de défense des droits humains basée à Cali, dans le sud-ouest du pays, et qui agit dans cette région. Cette militante venait de rentrer d’un séjour aux États-Unis et au Canada, pendant lequel elle a évoqué les atteintes des droits humains commises dans le cadre du conflit armé interne qui sévit depuis des années en Colombie, ainsi que la gravité de la situation des droits humains à Buenaventura et l’importance de traduire en justice des acteurs internationaux, notamment dans le domaine économique, qui bénéficient et sont responsables de ces violations. Par le passé, plusieurs défenseurs des droits humains placés sous (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.