Écrire Hongrie. Des familles roms risquent encore d’être expulsées de force

Action complémentaire sur l’AU 83/15, EUR 27/1946/2015, 29 juin 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 AOÛT 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Une centaine de familles, principalement roms, vivant dans le quartier des « Rues numérotées » à Miskolc (Hongrie), risquent d’être chassées de chez elles. La grande majorité des familles expulsées précédemment n’ont pas reçu un nouveau logement convenable ou une indemnisation appropriée. Depuis la reprise des expulsions fin mars 2015, environ 120 familles ont été chassées des « Rues numérotées ». Beaucoup ont dû s’installer chez des proches ou dans des logements nécessitant des rénovations, ou se sont retrouvées à la rue. Amnesty International s’est rendue dans ce quartier le 12 juin dernier et a discuté avec plusieurs familles qui s’attendent à être expulsées d’un jour à l’autre, et qui reçoivent des informations peu claires et contradictoires qui alimentent leurs craintes. E.M., qui vit avec son mari et ses deux enfants, a expliqué que la municipalité de Miskolc leur avait dit en février qu’ils devraient partir de chez eux avant le 13 avril. Ils ont reçu la visite d’agents de police le 8 avril, venus leur rappeler cette échéance. Le lendemain, E.M. s’est rendue au Conseil rom de la ville pour demander de l’aide et s’est vu annoncer qu’elle et sa famille pouvaient rester jusqu’à mi-juillet. Le 10 avril, l’Association de l’Ordre de Malte, qui semble avoir un accord pour aider la municipalité dans le quartier des « (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.