Écrire Thaïlande. Seize étudiants inculpés pour avoir manifesté pacifiquement

Action complémentaire sur l’AU 136/15, ASA 39/1977/2015, 1er juillet 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 AOÛT 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Seize étudiants ont été inculpés pour avoir manifesté pacifiquement et risquent d’être jugés et condamnés à des peines d’emprisonnement par un tribunal militaire. Quatorze d’entre eux sont déjà détenus et ont aussi été inculpés de sédition, infraction passible de sept ans de prison. Thatchapong Gaedum et Nachacha Kongudom ont été arrêtés le 23 mai pour n’avoir pas respecté la décision 3/2015 du Conseil national pour la paix et l’ordre, qui incrimine les rassemblements politiques pacifiques de cinq personnes et plus. Ils ont finalement été libérés sous caution. Le 26 juin vers 17 heures, des agents en civil ont interpellé Chatupat Boonyapatraksa, Anuwat Suntararak, Payu Boonsopon, Panupong Srithananuwat, Suvicha Tipangkorn, Supachai Pukrongploy, Wasant Satesit, Rattapol Supasupon, Rangsiman Rome, Songtham Kaewpanpruk, Chonthicha Jaengraew,Apisit Sapnapapan, Pakorn Areekul et Pornchai Yuanyee et les ont accusés de ne pas avoir respecté une interdiction visant les rassemblements politiques. Par ailleurs, ces 14 étudiants ont été inculpés de sédition en vertu de la section 116 du Code pénal thaïlandais, qui prévoit jusqu’à sept ans d’emprisonnement pour toute personne tentant de provoquer « des troubles ou un mécontentement [...] ou d’inciter la population à transgresser les lois nationales ». Ils avaient (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.