Écrire William Earl Lynd (h), Blanc, 52 ans

AMR 51/023/2008 - AU 116/08 William Earl Lynd doit être exécuté en Géorgie le 6 mai à 19 heures. Cet homme a été condamné à mort en 1990 pour le meurtre de son amie Virginia (« Ginger ») Moore, tuée le 23 décembre 1988. Son recours en grâce sera examiné le 5 mai à 9 heures par le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de la Géorgie. William Lynd et Virginia Moore vivaient ensemble au domicile de cette dernière dans le comté de Berrien, en Géorgie. D’après certaines sources, ils avaient tous deux consommé du valium, de la marijuana et de l’alcool le jour du meurtre. À la suite d’une dispute, William Lynd a abattu Virginia Moore et enterré son corps dans un trou peu profond dans un comté voisin. Il est parti en Ohio, avant de revenir finalement en Géorgie et de se rendre aux autorités du comté de Berrien. Le cadavre de Virginia Moore a été retrouvé grâce à ses indications. William Lynd a été condamné à la réclusion à perpétuité pour kidnapping et à la peine de mort pour meurtre. Récemment, en annonçant qu’un « créneau d’exécution » d’une semaine avait été établi par la cour supérieure du comté de Berrien (l’administration pénitentiaire a fixé depuis lors le moment précis de son exécution), le responsable du système judiciaire de l’État de Géorgie a insisté sur les éléments présentés par l’accusation lors du procès de William Lynd, en 1990, qui démontraient que l’accusé avait tiré trois balles dans le visage et le crâne de la victime. Selon ces informations, après que le couple s’est disputé, « William Lynd est allé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse