Écrire Action urgente (suivi) Egypte. Le jugement pour Azza Soliman attendu le 26 septembre

Action complémentaire sur l’AU 80/15, MDE 12/2033/2015, 8 juillet 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 AOÛT 2015 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La décision de la cour d’appel qui examine l’affaire concernant la défenseure des droits humains Azza Soliman et 16 autres personnes, témoins de l’homicide d’une poétesse au Caire, sera connue le 26 septembre prochain. Les prévenus risquent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 50 000 livres égyptiennes d’amende (soit environ 5 800 euros). Le 4 juillet 2015, une cour d’appel du Caire a annoncé qu’elle se prononcerait le 26 septembre prochain dans l’affaire de la défenseure des droits humains Azza Soliman et de 16 autres personnes, tous témoins de l’homicide de la poétesse Shaima al Sabbagh au Caire. Les prévenus risquent une peine de cinq ans de prison et une amende de 50 000 livres égyptiennes (soit environ 5 800 euros). Selon le Centre d’assistance juridique aux Égyptiennes, fondé par Azza Soliman, le juge chargé de l’affaire a indiqué qu’il ne voulait pas entendre la plaidoirie des avocats de la défense et demandé à ces derniers de se concentrer sur les arguments juridiques. Certains des avocats ont expliqué que leurs clients n’avaient pas tous le même statut juridique, c’est pourquoi ils ont élaboré plusieurs stratégies de défense qui reposent sur des arguments différents. Azza Soliman a seulement assisté à l’homicide. Parmi ses coaccusés figurent des personnes qui participaient à la marche (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.