Écrire Soudan. Dix femmes risquent d’être fouettées pour « tenue indécente »

AU 151/15, AFR 54/2046/2015, 9 juillet 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 AOÛT 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La Police soudanaise de l’ordre public a accusé de « tenue indécente » 10 étudiantes chrétiennes, qui ont été insultées pendant leur détention. Cette infraction est passible d’une peine de flagellation. Le 25 juin 2015, des agents de la Police de l’ordre public ont arrêté 12 étudiantes chrétiennes. Dix d’entre elles ont été inculpées de « tenue indécente » en vertu de l’article 152 du code pénal soudanais de 1991. Les deux autres ont été relâchées. Ces étudiantes ont fait l’objet de traitements dégradants et d’insultes pendant leur détention. L’article 152 accorde à la Police de l’ordre public des pouvoirs étendus lui permettant de procéder à des arrestations pour « tenue indécente ». Cette infraction est passible de 40 coups de fouet et/ou d’une amende. En pratique, ce texte est utilisé exclusivement à l’encontre des femmes. Des agents de la Police de l’ordre public ont appréhendé les 12 étudiantes à 22 heures devant l’église évangélique de Khartoum-Nord, où elles avaient assisté à une cérémonie, et les ont emmenées au poste de police. Selon les informations dont dispose Amnesty International, ces jeunes femmes, toutes chrétiennes, sont âgées de 17 à 23 ans et originaires des monts Nouba, région ravagée par la guerre dans l’État du Kordofan méridional. Au moment de leur arrestation, elles portaient un pantalon ou une jupe. Deux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.