Écrire Thaïlande. Empêcher le renvoi des Ouïghours vers des pays où ils risquent d’être torturés

AU 154/15, ASA 39/2065/2015, 10 juillet 2015 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 21 AOÛT 2015. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une cinquantaine de Ouïghours détenus en Thaïlande pour entrée illégale sur le territoire doivent être protégés contre un renvoi forcé vers un pays où ils risquent d’être torturés. Les craintes à leur sujet sont d’autant plus vives que les autorités thaïlandaises ont expulsé vers la Chine une centaine d’autres personnes le 8 juillet. Ces 50 personnes feraient partie d’un groupe de plusieurs centaines de Ouïghours que les autorités thaïlandaises ont arrêté pour entrée illégale sur leur territoire en mars 2014. Au moment de leur arrestation, les médias ont relaté que les autorités chinoises avaient identifié un certain nombre de membres du groupe comme des Ouïghours de la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Les responsables thaïlandais ont confirmé avoir renvoyé en Chine, le 8 juillet au matin, une centaine de personnes identifiées comme étant des ressortissants chinois. Ils ont aussi confirmé avoir transféré environ 170 personnes en Turquie, et reconnu ne pas avoir vérifié la nationalité de 50 personnes détenues en Thaïlande. En cas de renvoi en Chine, les Ouïghours de la région autonome ouïghoure du Xinjiang risquent d’être soumis à des actes de torture et à d’autres peines ou traitements cruels, inhumains et dégradants. Amnesty International a recensé des cas dans lesquels des demandeurs d’asile ouïghours renvoyés de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.